Distri Club Médical

nombre de vues 124

Alexandra Vives, responsable marketing chez DISTRI CLUB MEDICAL : « le digital mieux accepté par les franchisés s’il est pourvoyeur de CA au niveau local »

« Nous avons développé 55 mini-sites »

L’enseigne existe-t-elle depuis longtemps ?

DISTRI CLUB MEDICAL est un groupe né en 1975, ayant pour but au départ d’apporter au plus grand nombre une expertise dans le domaine du matériel médical. C’est en 1984 que la marque commerciale a vu le jour, et avec elle le déploiement en franchise. Le réseau a grandi : 55 agences en métropole et DOM TOM. Nous comptons bien atteindre les 60 unités l’année prochaine, et à terme 70 à 80. Ce serait un maximum, car demeurer un réseau à taille humaine, proche de ses franchisés, est une de nos prérogatives.

Pourquoi avoir développé une activité digitale ?

Etant de l’ancienne génération, je suis allée à la FFF pour m’informer sur les nouvelles technologies, ce qui m’a ouvert des perspectives. De plus il est ressorti de nos commissions marketing, qui se tiennent deux fois par an, qu’il y avait une vraie demande du réseau. Nos franchisés indépendants sont des   entrepreneurs conscients des évolutions techniques. Nous nous sommes donc tournés vers Franchise Marketing Factory.

Le but était donc de leur fournir des services digitaux à échelle locale ?

Les commissions ont en effet fait ressortir qu’ils avaient chacun besoin d’une vitrine en ligne pour booster leur activité en magasin. Nous avons donc développé 55 mini-sites, et proposé du contenu pour la newsletter, afin de véhiculer une image toujours plus professionnelle. Nous avons créé un autre site, le magazine côte à côte, alimenté par des rédacteurs. Tous les mois deux articles sont mis en ligne, réutilisés dans nos supports print et newsletter. Petit à petit nous avons étoffé les services digitaux. Il existe deux newsletters, une à destination des particuliers, l’autre des professionnels. Enfin nous avons eu l’idée de fonder un guide, agrémenté des conseils des experts franchisés sur le matériel médical. Neuf thèmes spécifiques sont décryptés, avec des interviews de franchisés sur les fauteuils-roulants, l’incontinence… Nous sommes en train de l’améliorer pour que le point de vente le plus proche physiquement de l’internaute soit mis en avant.

Le digital fait-il désormais pleinement partie de tous vos développements stratégiques ?

En tant que franchiseur nous répondons à toutes les demandes juridiques, commerciales, marketing … et désormais digitales de nos franchisés. A tel point que nous avons décidé de recruter un développeur web pour peaufiner les outils, qui doivent toujours plus œuvrer à une échelle locale. C’est le référencement des mini-sites qui est amélioré, le digital devant devenir toujours plus vecteur de CA pour nos franchisés. Il faut aussi un site officiel chapeau, pour que tout le monde comprenne bien ce que nous faisons. La refonte totale de cette vitrine institutionnelle est donc prévue pour 2018. Vous l’aurez compris, pour améliorer la notoriété, générer des contacts online, créer du trafic en magasin, et même désormais assurer l’animation, nous pensons digital. Dans le futur, nous améliorerons aussi l’Intranet. Des interfaces seront mises en place, pour que le contenu de l’école de formation devienne accessible à nos franchisés. En plus de bénéficier d’une semaine au siège pour la théorie et de deux semaines sur le terrain au sein d’agences en activité, les nouveaux pourront ainsi se rendre sur la plateforme. Grâce à Julien Siouffi de Franchise Marketing Factory nous avons initié cet  écosystème numérique en milieu médical. A nous de le faire grandir désormais…