interview Digitalisations

nombre de vues 596

Jean Cerda : « Facebook autorise un ton moins sérieux et plus décalé »

Avicap est un cabinet de courtage gratuit de financement immobilier. L’entreprise grenobloise remporte un franc succès en Rhône Alpes et se lance aujourd’hui en franchise pour accélérer son développement national. Jean Cerda, associé gérant, nous explique comment il a accompagné la transition digitale de l’entreprise.

Jean Cerda, vous avez rejoint Avicap il y a 11 ans, le leader du courtage gratuit de prêt immobilier, après un parcours dans le digital : quel a été votre première action ? 

Lorsque j’ai rejoint l’aventure d’Avicap, le cabinet bénéficiait déjà d’une excellente réputation dans la région. Le business se développait essentiellement grâce au bouche à oreille et aux recommandations de nos clients. Mon premier grand chantier a été de digitaliser le concept en dotant la marque d’un site internet. Nous avons ensuite concentré nos efforts sur le référencement payant en investissant en Google Adwords. En effet, cette forme de publicité en ligne nous permet de capter les clients au moment où ils entament leurs recherches, mais aussi de réguler notre activité commerciale.

social media

Comment a évolué la façon de travailler des courtiers en 10 ans ?

Avec la montée en puissance du digital, le métier de courtier a subit de profondes mutations. Le web a eu un impact direct sur notre quotidien et nos manières de travailler la prospection et la fidélisation. Il nous a en effet permis de nous doter d’une base de données puissante. Désormais toutes les informations de nos clients sont conservées, ce qui nous permet de mieux les accompagner dans la durée. Les tâches administratives sont moins fastidieuses qu’auparavant, ce qui nous permet de nous concentrer sur le coeur de notre métier et développement commercial.

Quelle est la place du web dans votre prospection commerciale ?

Aujourd’hui, la place du web dans la prospection commerciale est considérable. Déjà parce que beaucoup de clients utilisent le web pour identifier et sélectionner le partenaire qui les aidera à réaliser leur projet. Ensuite, ces clients satisfaits recommanderont nos services à leurs proches.

Pourquoi avoir déployé votre marque sur les réseaux sociaux ? 

Avicap est très actif sur les réseaux sociaux. Notre cible est à l’aise avec ces nouveaux médias et les utilisent à titre personnel au quotidien. Notre présence sur Facebook ou sur Twitter répond ainsi à un double objectif. De notoriété d’abord, car ces outils nous permettent de parler à notre cible. Mais aussi d’image. Facebook autorise un ton moins sérieux et plus décalé que le discours de notre site internet par exemple.

Quelles sont les perspectives digitales d’Avicap ?

Nous souhaitons consolider notre stratégie sur les réseaux sociaux pour accompagner notre développement. Nous travaillons également sur le lancement d’un blog en proposant des contenus utiles à nos clients.