nombre de vues 1508

La data émotionnelle au service du marketing

Red Bull excelle en matière de marketing. La marque souhaite aujourd’hui utiliser la data émotionnelle pour faire vivre des expériences immersives innovantes à ses clients.

Un brand content réussi : la marque RedBull

Le marketing de contenus, on vous l’a déjà dit, c’est l’occasion pour une marque d’arrêter d’être nombriliste. En s’intéressant à ce que son public veut lire, la marque trouve un moyen de faire parler d’elle à travers les sujets d’expertise qu’elle connait, mais pas que. Le parfait exemple n’est autre que la marque Red Bull qui a fait de son crédo le sport extrême alors qu’elle vend des boissons énergisantes. On connaît aujourd’hui la marque pour ses vidéos et ses nombreux partenariats avec des évènements sportifs qui prônent toujours le « dépassement de soi ».

La data émotionnelle, future promesse immersive ?

La marque autrichienne au taureau rouge se lance un nouveau pari : s’emparer de la data émotionnelle pour offrir un nouveau type de contenus à ses lecteurs. L’idée ? Intégrer à des vidéos des données collectées en temps réel sur les sportifs et grâce aux objets connectés. Ainsi, en recueillant les informations des sportifs comme leur rythme cardiaque ou l’activité de leur cerveau grâce à une montre ou un vêtement connecté, Red Bull va pouvoir faire vivre une expérience unique à ses internautes. Ils pourront vivre « émotionnellement » le saut d’un skieur ! Dans les années à venir, la data émotionnelle pourrait s’inviter sur tous les terrains sportifs et l’on pourra facilement imaginer l’état de stress et d’angoisse d’un sportif en direct de sa course. La data émotionnelle risque d’être un nouveau terrain de jeu pour le marketing de contenu des marques. À surveiller.