nombre de vues

1979

5 idées pour un site e-commerce performant

Nous avons fait le point la semaine dernière sur le modèle en vigueur du site e-commerce, qui semble davantage fondé sur une conception logistique que sur une démarche orientée client. Nous vous proposons maintenant des pistes concrètes pour faire évoluer son site e-commerce vers plus de performance réseau.

1. Savoir accueillir son client

C’est le fondement de la relation commerciale. Savoir accueillir le visiteur, c’est le mettre dans les meilleures conditions possibles pour découvrir vos produits. Pour cela il faut proposer une interface agréable, intuitive, conviviale.

Ne pas l’assommer de produits dès la première page, mais lui proposer par exemple un mot de bienvenue personnalisé. Penser à quelque chose qui lui ferait plaisir, en guide d’introduction : une info nouveauté ? Un produit qu’il a déjà acheté et qui est maintenant disponible dans un nouveau coloris ? Une suggestion pertinente en lien avec son mode de vie ? Ou simplement, un mot qui le fera sourire ? Tout est possible, pourvu que ce soit pensé en amont.

2. Adapter les suggestions d’achat au profil de chaque client

Par exemple, sur un site e-commerce de puériculture, un client regarde des poussettes. Lui demande-t on si c’est un jeune papa ? Une jeune maman ? Un membre de la famille ? Et une fois sa réponse enregistrée, que lui propose-t-on ?

Connaître son client permet de mieux le servir. Avec une nuance toutefois : la démarche doit être subtile et non obligatoire, au risque de paraître trop intrusif. De la même manière qu’en magasin, si un client souhaite se débrouiller tout seul, on le laisse tranquille !

3. Faire gagner du temps à son client

En se plaçant dans une posture de service, on se met à la place du client et on réfléchit à ce qui peut lui faciliter la vie. Personne n’a envie de passer des heures sur un site e-commerce, en quête d’un improbable produit.

Il faut donc bien penser aux fonctionnalités de tri, de suggestions, en un mot au parcours d’achat afin qu’il soit le plus efficace possible. Cela n’empêche pas la possibilité pour l’internaute de flâner parmi les produits : mais dans ce cas, ce doit être un plaisir, et pas une contrainte.

4. Penser au format de l’achat automatisé

Il s’agit par exemple du modèle d’abonnement qu’on a vu renaître avec le phénomène des box : dans la beauté, le vin, le loisir… Le client reçoit chaque mois une sélection imposée de produits. Ce sont les notions de surprise et de rendez-vous collectifs qui sont importantes. Pour en savoir plus sur ce modèle, n’hésitez-pas à relire notre interview de Julia Roubaud, la fondatrice d’Envouthé.

Pour certains produits, cette idée d’abonnement est bienvenue. Le client n’a alors plus à effectuer la démarche d’achat, il reçoit automatiquement les produits qui lui sont utiles. Dans certains cas, on peut aussi lui proposer une sélection de produits, et il garde uniquement ceux qui lui conviennent (c’est le modèle de Chic Types, voir l’interview).

5. Penser le site e-commerce au regard du mobile

Concevoir son site mobile n’est plus une option, c’est une nécessité. Plus de 50% des consultations de sites se font depuis un mobile.

Et il ne s’agit plus seulement d’adapter un site en format mobile, mais d’intégrer ce type de consultation dès la phase de conception d’un site e-commerce. On n’achète pas de la même manière depuis un ordinateur ou un mobile, objet intime et très personnel.

Julien Siouffi