nombre de vues

1978

Edouard Hennebert : « Nous développons fortement les activités digitales »

Edouard Hennebert est directeur général et co-fondateur de La Cure Gourmande, une entreprise de fabrication et distribution de biscuits, friandises et chocolats entièrement made in France. Créée en 1989, La Cure gourmande s’est ouvert à la franchise depuis fin 2014, et entend associer à son développement des entrepreneurs gourmands et passionnés de la marque. Edouard Hennebert nous raconte comment les outils digitaux sont un élément stratégique pour renforcer la présence de la marque auprès des consommateurs et des candidats à la franchise.

Pourriez-vous nous présenter la marque et son évolution et nous parler brièvement de votre réseau de franchise ? 

La Cure gourmande existe depuis 1989. Nous fabriquons entièrement en France les produits que nous vendons exclusivement dans nos magasins. Aujourd’hui, le réseau comprend 60 points de vente dans le monde, dont 37 en France. Nous ne nous sommes lancés que récemment en franchise, soucieux de bien maîtriser notre savoir-faire, d’abord dans la production, puis dans la distribution en succursales.  Nous avons débuté notre développement en franchise en novembre 2014, et comptons aujourd’hui 10 magasins franchisés partout en France.

Site web, réseaux sociaux : quelle est votre stratégie de communication sur le web ? Comment vous adressez-vous à vos différents publics (clients des boutiques, candidats à la franchise) ?

Notre communication sur le web comprend 3 axes :

  • la communication corporate sur la marque, avec un travail spécifique autour de son univers graphique,
  • une communication autour de notre réseau de boutiques en France,
  • des actions et messages spécifiques liés à notre offre de coffrets cadeaux.

Concernant les réseaux sociaux, nous sommes présents sur Facebook. Notre stratégie est de valoriser la marque et les produits auprès de nos consommateurs, en publiant des news à un rythme de deux posts par semaine. Notre objectif aujourd’hui est d’arriver à faire davantage parler nos consommateurs, nos collaborateurs et nos franchisés sur les réseaux sociaux.

Vis-à-vis des candidats à la franchise, nous sommes présents depuis deux ans sur les annuaires franchise. Nous envisageons d’intensifier notre communication pour faciliter le recrutement de candidats qui adhèrent parfaitement aux valeurs et à l’univers de la marque. Nous voulons des profils qui tombent amoureux du concept et soient en mesure de porter l’image de la marque.

abricot

Comment articulez-vous cette communication avec la visibilité locale des franchisés ?

Les magasins disposent de leur page Facebook mais les franchisés n’arrivent pas à alimenter suffisamment leur propre page. Notre démarche est donc d’homogénéiser progressivement les différents comptes locaux en demandant aux franchisés de nous fournir du contenu sur leur activité locale que nous intégrons et diffusons ensuite au niveau central.

Comment coordonnez-vous l’activité de vente en ligne avec les points de vente franchisés ?

Pour la moitié des franchisés, la vente en ligne peut représenter une concurrence potentielle. Nous menons un travail de pédagogie pour leur en expliquer l’intérêt. D’une part, ils sont intéressés aux ventes faites sur leur zone de chalandise, en recevant une commission de 15 % en net sur le chiffre d’affaire. D’autre part, certains clients arrivent en boutique après avoir été recrutés sur internet. C’est le cas avec les opérations autour des produits cadeaux qui sont lancées sur internet et redirigent ensuite vers le magasin le plus proche.

chocolat

Quels sont vos projets et objectifs pour la présence en ligne de la marque ?

Notre nouvelle orientation stratégique est de développer fortement les activités digitales. Nous avons refait notre site internet début 2016 et recrutons des spécialistes de l’internet pour améliorer notre référencement.

Nos objectifs sont de développer la vente en ligne, de renforcer la présence de la marque sur internet et de travailler la notoriété virale.

Nous développons par ailleurs des solutions de livraison ultra-rapide sur Paris, grâce à un système de géolocalisation. Nous travaillons aussi sur une carte de localisation des points de vente beaucoup plus riche en informations qui permette de faire du net-linking. Par exemple, les touristes étant une de nos principales cibles de consommateurs, nous mettons en place des liens depuis les sites internet des offices du tourisme des villes où nous sommes implantés. Internet peut servir également pour donner des informations sur les usages de nos produits : utiliser nos produits pour un anniversaire, cuisiner avec nos produits…

Nous sommes convaincus des potentialités nouvelles offertes par le digital. L’enjeu est d’emmener nos franchisés avec nous en leur en faisant bénéficier de la façon la plus simple possible.