nombre de vues

2322

Transformation numérique : plus d’opportunités que de risques

Le cabinet d’études McKinsey a publié en septembre une étude sur les opportunités de la mutation numérique des entreprises. L’approche est intéressante, puisqu’il s’agit de montrer que le digital n’est pas une dépense mais un investissement. Alors, que faut-il retenir de cette étude ?

Le numérique : des opportunités supérieures aux risques

Le cabinet évalue à 40% l’augmentation brute potentielle du résultat opérationnel pour une entreprise qui réussit sa mutation numérique. De la même manière, une entreprise qui ne parviendrait pas à s’adapter au numérique pourrait perdre 20% de son résultat opérationnel.

Il n’y pas de secteur prédisposé à la digitalisation, tous les secteurs sont concernés. Ce qui change, c’est le stade de maturité des acteurs selon les secteurs. Un exemple : le tourisme a largement embrassé la voie du numérique, tandis que le secteur de la construction entame à peine ce parcours.

Le multicanal en première ligne

Parmi les enjeux liés au numérique soulevés dans l’étude, on retient l’importance de l’expérience d’achat multicanal : « Un client peut débuter son parcours d’achat par une présélection sur le site Internet du distributeur, recevoir des coupons et promotions personnalisés utilisables indifféremment pour des achats livrés à domicile, retirés au « drive » ou réalisés en magasin, puis faire part de ses réactions en ligne, évaluer le produit et formuler des suggestions au distributeur. »

Les entreprises françaises en retard… mais pas les consommateurs !

Et voici donc un paradoxe à la française : dans les classements évaluant la place du numérique dans l’économie, la France est bien loin derrière les pays leaders. Pourtant, les consommateurs français, eux, sont largement connectés et dans le domaine de l’usage, la France se situe dans le top des classements. « Un décalage s’est créé entre l’adoption du numérique par les particuliers et un basculement qui se fait attendre pour les entreprises ».

Au total, si les technologies numériques étaient pleinement déployées par les entreprises françaises, elles pourraient engendrer près de 1000 milliards d’euros d’ici 2025.

Notes & références

  • L’étude complète « Accéler la mutation numérique des entreprises : un gisement de croissance et de compétitivité pour la France » est à lire ici.