nombre de vues

2233

« Être utile à la communauté en apportant notre expertise de marque »

Interview de Jean-François Boucher, Président Directeur Général de Mr Bricolage

Jean-François Boucher, pourriez-vous nous dire quelques mots sur la culture digitale de Mr Bricolage ?

Historiquement, Mr Bricolage est un groupe de commerce de proximité, le numérique n’était pas dans nos gènes. Lorsque la question de la digitalisation s’est posée, nous avons décidé de nous associer à un pure player pour intégrer plus rapidement les savoir-faire et la culture web. Fin 2012, Mr Bricolage s’est ainsi lancé dans le e-commerce, et en 2015 nous ouvrons La Dépanne, un espace collaboratif de location et d’achat de matériel de bricolage entre particuliers.

Quelle stratégie digitale avez-vous mis en place ?

Notre axe de développement sur le web, c’est le web-to-store. Nous incitons les internautes à nous découvrir en magasin, mais avant, nous leur donnons sur le web les moyens de préparer leurs achats. Et pour cela, nous avons appliqué les mêmes moyens que dans nos 825 points de vente, en misant sur la proximité : notre client indique son code postal, et accède ainsi à des informations personnalisées. Il peut voir quelles références sont disponibles dans son magasin, et si besoin y faire livrer un produit pour venir le récupérer.

La Dépanne Mr Bricolage

Pourquoi avoir lancé La Dépanne ?

La Dépanne correspond parfaitement à nos valeurs de proximité. Nous avons écouté les consommateurs dans toute la France, et on s’est aperçus qu’il y avait une réelle demande. Le comportement d’achat a évolué, la notion de propriété est moins importante que la valeur d’usage. Se débrouiller, trouver des bons plans, c’est une tendance de société, et nous ne voulions pas passer à côté ! Ce site a donc vocation à aider nos publics (les clients, mais pas seulement, le site est ouvert à tous) à louer, échanger et vendre des produits de bricolage.

Quel est l’intérêt, pour une marque, de lancer une plateforme communautaire ?

Cette plateforme est entièrement gratuite, nous ne prélevons aucune commission. Notre intérêt, c’est d’être acteur d’une transformation de société, et d’explorer de nouveaux modèles. Je suis persuadé que La Dépanne va changer de forme au fil des années, à l’image de l’évolution des comportements. Et c’est une bonne chose.

La Dépanne est aussi un moyen de nous adresser à de nouveaux publics, de participer à une communauté autour de notre coeur d’expertise. En tant qu’acteur de cette communauté, nous pouvons être utile en proposant des conseils d’experts, des tutos, des informations sur les produits.

D’autre part, nous collectons les données mails des utilisateurs et permettons aux utilisateurs de cumuler des points de fidélité pour obtenir des bons d’achat à dépenser en magasin. C’est donc aussi un moyen d’élargir nos publics.

Quels sont vos projets digitaux ?

Pour l’instant, nous sommes dans une période de lancement du site La Dépanne. Nous envisagerons peut-être, dans un second temps, d’ouvrir une page Facebook dédiée, parallèlement à la page Facebook nationale de Mr Bricolage.